Elle appelle au retrait de la résolution 2334 du Conseil de sécurité qui réclame l'arrêt de la colonisation israélienne dans les Territoires palestiniens. La résolution onusienne, adoptée le 23 décembre, avait pu être adoptée grâce à l'abstention des Etats-Unis, sur ordre de Barack Obama. "Ce gouvernement a abandonné notre allié Israël, quand il avait le plus besoin de nous", a lancé à la tribune Paul Ryan, président de la Chambre. Les parlementaires américains se désolidarisent complètement du président démocrate sortant et demandent par leur résolution le retrait de la résolution onusienne ou sa modification "afin qu'elle ne soit plus unilatérale et anti-Israël" et permette une solution au conflit par "des négociations bilatérales directes entre les deux parties". Le Congrès prend régulièrement la défense d'Israël, notamment en votant des aides militaires et financières généreuses. "Le gouvernement américain doit s'opposer et mettre son veto à toute résolution future du Conseil de sécurité des Nations unies qui chercherait à imposer des solutions aux questions de statut final, ou qui serait unilatérale et anti-Israël", insiste le texte parlementaire. Le Sénat doit adopter une résolution similaire, là encore avec le soutien d'élus républicains et démocrates. (Belga)

Elle appelle au retrait de la résolution 2334 du Conseil de sécurité qui réclame l'arrêt de la colonisation israélienne dans les Territoires palestiniens. La résolution onusienne, adoptée le 23 décembre, avait pu être adoptée grâce à l'abstention des Etats-Unis, sur ordre de Barack Obama. "Ce gouvernement a abandonné notre allié Israël, quand il avait le plus besoin de nous", a lancé à la tribune Paul Ryan, président de la Chambre. Les parlementaires américains se désolidarisent complètement du président démocrate sortant et demandent par leur résolution le retrait de la résolution onusienne ou sa modification "afin qu'elle ne soit plus unilatérale et anti-Israël" et permette une solution au conflit par "des négociations bilatérales directes entre les deux parties". Le Congrès prend régulièrement la défense d'Israël, notamment en votant des aides militaires et financières généreuses. "Le gouvernement américain doit s'opposer et mettre son veto à toute résolution future du Conseil de sécurité des Nations unies qui chercherait à imposer des solutions aux questions de statut final, ou qui serait unilatérale et anti-Israël", insiste le texte parlementaire. Le Sénat doit adopter une résolution similaire, là encore avec le soutien d'élus républicains et démocrates. (Belga)