"Ce plan unilatéralement imposé et non concerté est une véritable gifle aux Palestiniens. C'est la négation de leurs aspirations les plus légitimes, ce plan est évidemment inacceptable", ont affirmé George Dallemagne, le responsable des relations extérieures pour le cdH, et Maxime Prévot, le président des humanistes. Ils demandent dès lors à la Belgique, qui siège actuellement au Conseil de sécurité, de saisir cet organe pour rejeter ce plan et en revenir aux principes des accords d'Oslo. "Cette nouvelle initiative américaine en matière de politique étrangère démontre à nouveau le caractère irresponsable de la politique extérieure unilatéraliste des Etats-Unis sous l'administration Trump, après les épisodes kurde puis iranien. Elle souligne également l'absolue nécessité pour l'Union européenne de reprendre l'initiative et de se doter d'une autonomie stratégique en matière de sécurité et de politique étrangère", a souligné le cdH. Mercredi, le PS et Ecolo avaient déjà vivement critiqué le plan "unilatéral" présenté la veille par Donald Trump pour sortir du conflit israélo-palestinien. (Belga)

"Ce plan unilatéralement imposé et non concerté est une véritable gifle aux Palestiniens. C'est la négation de leurs aspirations les plus légitimes, ce plan est évidemment inacceptable", ont affirmé George Dallemagne, le responsable des relations extérieures pour le cdH, et Maxime Prévot, le président des humanistes. Ils demandent dès lors à la Belgique, qui siège actuellement au Conseil de sécurité, de saisir cet organe pour rejeter ce plan et en revenir aux principes des accords d'Oslo. "Cette nouvelle initiative américaine en matière de politique étrangère démontre à nouveau le caractère irresponsable de la politique extérieure unilatéraliste des Etats-Unis sous l'administration Trump, après les épisodes kurde puis iranien. Elle souligne également l'absolue nécessité pour l'Union européenne de reprendre l'initiative et de se doter d'une autonomie stratégique en matière de sécurité et de politique étrangère", a souligné le cdH. Mercredi, le PS et Ecolo avaient déjà vivement critiqué le plan "unilatéral" présenté la veille par Donald Trump pour sortir du conflit israélo-palestinien. (Belga)