Washington n'est "pas qualifié ou autorisé à annuler des dispositions de droit international et n'a pas le droit de légaliser des colonies israéliennes", a déclaré dans un communiqué le porte-parole de la présidence palestinienne, Nabil Abou Roudeina. En revanche, le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a salué lundi la position des Etats-Unis. Cette décision "est le reflet d'une vérité historique - que les juifs ne sont pas des colonisateurs étrangers en Judée-Samarie (ndlr: nom biblique utilisé en Israël pour désigner la Cisjordanie occupée). En fait, nous sommes appelés juifs car nous sommes le peuple de Judée", a-t-il dit dans un communiqué. (Belga)

Washington n'est "pas qualifié ou autorisé à annuler des dispositions de droit international et n'a pas le droit de légaliser des colonies israéliennes", a déclaré dans un communiqué le porte-parole de la présidence palestinienne, Nabil Abou Roudeina. En revanche, le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a salué lundi la position des Etats-Unis. Cette décision "est le reflet d'une vérité historique - que les juifs ne sont pas des colonisateurs étrangers en Judée-Samarie (ndlr: nom biblique utilisé en Israël pour désigner la Cisjordanie occupée). En fait, nous sommes appelés juifs car nous sommes le peuple de Judée", a-t-il dit dans un communiqué. (Belga)