Les forces israéliennes ont arrêté fin février Zakaria al-Zoubeidi, responsable au sein de la Commission de l'Autorité palestinienne pour les prisonniers détenus en Israël, et Tareq Barghout, un avocat basé à Ramallah en Cisjordanie, qui a représenté des prisonniers palestiniens devant les tribunaux israéliens. "Le procureur militaire a inculpé les deux hommes pour diverses attaques", indique le Shin Beth dans un communiqué. En Cisjordanie, territoire palestinien occupé par Israël depuis 1967, la justice militaire israélienne est compétente. Selon le service de sécurité intérieure israélien, les deux Palestiniens ont utilisé un véhicule officiel de l'Autorité palestinienne et tiré à plusieurs reprises contre des bus civils israéliens entre novembre 2018 et janvier 2019, près de colonies israéliennes dans la zone de Ramallah. Le Shin Beth affirme que M. Barghout a avoué avoir tiré sur un véhicule de la police israélienne à un barrage entre la Cisjordanie et Jérusalem. Trois personnes ont été blessées légèrement dans ces attaques, selon le Shin Beth. Résident du camp de réfugiés palestiniens de Jénine dans le nord de la Cisjordanie, Zakaria Zoubeidi était jusqu'en 2007 à la tête du groupe armé palestinien des Brigades des martyrs d'Al-Aqsa, la branche armée du Fatah du président Mahmoud Abbas. En 2007, Zakaria Zoubeidi s'était engagé à déposer les armes en échange d'un accord avec Israël visant à le retirer de sa liste des Palestiniens recherchés. "Zoubeidi a violé cet engagement et a été impliqué dans plusieurs attaques par balles", a déclaré le Shin Beth. "Il sera jugé pour toutes les attaques terroristes dans lesquelles il a été impliqué, celles du passé et les plus récentes". (Belga)