"En réponse aux tirs de roquettes depuis Gaza sur des civils israéliens plus tôt ce soir, nos avions de chasse ont frappé un certain nombre de cibles terroristes du Hamas à #Gaza", a indiqué la Défense israélienne sur Twitter. Trois heures plus tôt, Israël avait déclaré que deux roquettes avaient été tirées depuis la bande de Gaza sur des "civils israéliens", ajoutant qu'une roquette avait été interceptée par son système de défense aérien. Le conflit entre Israël et les Palestiniens à Gaza s'est intensifié il y a deux semaines après l'assassinat ciblé par Israël d'un chef de l'organisation Jihad islamique. Le Hamas, qui contrôle l'enclave palestinienne, a répliqué en tirant plus de 360 roquettes vers Israël, qui a en retour attaqué des dizaines de cibles. Trente-six personnes ont été tuées dans ces violences, dont la plupart des militants palestiniens et huit membres d'une même famille. Les deux parties ont depuis accepté un cessez-le-feu négocié par le biais de l'Egypte et des Nations unies. (Belga)

"En réponse aux tirs de roquettes depuis Gaza sur des civils israéliens plus tôt ce soir, nos avions de chasse ont frappé un certain nombre de cibles terroristes du Hamas à #Gaza", a indiqué la Défense israélienne sur Twitter. Trois heures plus tôt, Israël avait déclaré que deux roquettes avaient été tirées depuis la bande de Gaza sur des "civils israéliens", ajoutant qu'une roquette avait été interceptée par son système de défense aérien. Le conflit entre Israël et les Palestiniens à Gaza s'est intensifié il y a deux semaines après l'assassinat ciblé par Israël d'un chef de l'organisation Jihad islamique. Le Hamas, qui contrôle l'enclave palestinienne, a répliqué en tirant plus de 360 roquettes vers Israël, qui a en retour attaqué des dizaines de cibles. Trente-six personnes ont été tuées dans ces violences, dont la plupart des militants palestiniens et huit membres d'une même famille. Les deux parties ont depuis accepté un cessez-le-feu négocié par le biais de l'Egypte et des Nations unies. (Belga)