Les sirènes n'ont pas été déclenchées et le système d'interception des roquettes n'a pas été actionné, a précisé l'armée dans un communiqué. Aucune indication n'a été donnée sur le groupe soupçonné d'avoir tiré ces projectiles en direction d'Israël. La bande de Gaza, soumise à un blocus israélien depuis plus de 15 ans, est dirigée par le mouvement islamiste Hamas mais d'autres groupes palestiniens armés y sont également implantés. "Plus tôt ce matin, deux roquettes tirées de la bande de Gaza sont tombées en Méditerranée au large de la ville de Tel-Aviv", a écrit l'armée. Israël et le Hamas, des ennemis jurés, se sont livré une guerre de onze jours en mai 2021, leur quatrième depuis la prise du pouvoir à Gaza par le mouvement islamiste armé. Depuis l'entrée en vigueur d'un cessez-le-feu fragile, cinq projectiles (roquettes ou obus) ont été tirés depuis Gaza vers le territoire israélien, selon un rapport annuel de l'armée publié le 29 décembre. (Belga)

Les sirènes n'ont pas été déclenchées et le système d'interception des roquettes n'a pas été actionné, a précisé l'armée dans un communiqué. Aucune indication n'a été donnée sur le groupe soupçonné d'avoir tiré ces projectiles en direction d'Israël. La bande de Gaza, soumise à un blocus israélien depuis plus de 15 ans, est dirigée par le mouvement islamiste Hamas mais d'autres groupes palestiniens armés y sont également implantés. "Plus tôt ce matin, deux roquettes tirées de la bande de Gaza sont tombées en Méditerranée au large de la ville de Tel-Aviv", a écrit l'armée. Israël et le Hamas, des ennemis jurés, se sont livré une guerre de onze jours en mai 2021, leur quatrième depuis la prise du pouvoir à Gaza par le mouvement islamiste armé. Depuis l'entrée en vigueur d'un cessez-le-feu fragile, cinq projectiles (roquettes ou obus) ont été tirés depuis Gaza vers le territoire israélien, selon un rapport annuel de l'armée publié le 29 décembre. (Belga)