"Au moins 20 civils ont été tués et 50 autres blessés par des tirs d'artillerie et des frappes aériennes turcs dimanche matin sur Jeb el-Koussa, un village au sud de la localité syrienne de Jarbalos", a indiqué à l'AFP le directeur de cette ONG, Rami Abdel Rahmane. Il s'agit du bilan de morts le plus élevé depuis le début mercredi de l'opération "Bouclier de l'Euphrate" visant à chasser le groupe Etat islamique (EI) de sa frontière et à stopper la progression des autonomistes kurdes. D'après l'OSDH, les bombardements turcs se concentrent au sud de Jarablos, ex-fief de l'EI à la frontière turque et première localité à tomber aux mains de rebelles soutenus par Ankara. (Belga)

"Au moins 20 civils ont été tués et 50 autres blessés par des tirs d'artillerie et des frappes aériennes turcs dimanche matin sur Jeb el-Koussa, un village au sud de la localité syrienne de Jarbalos", a indiqué à l'AFP le directeur de cette ONG, Rami Abdel Rahmane. Il s'agit du bilan de morts le plus élevé depuis le début mercredi de l'opération "Bouclier de l'Euphrate" visant à chasser le groupe Etat islamique (EI) de sa frontière et à stopper la progression des autonomistes kurdes. D'après l'OSDH, les bombardements turcs se concentrent au sud de Jarablos, ex-fief de l'EI à la frontière turque et première localité à tomber aux mains de rebelles soutenus par Ankara. (Belga)