Les opérations d'évacuation devraient commencer d'ici une semaine. Les habitants de Foah et Kefraya, deux villages du nord-ouest sous le contrôle du régime, seront transportés par bus vers des lieux plus sûrs. En échange, la sécurité des habitants de deux quartiers de Damas sous influence des rebelles, Madaya et Zabadani, sera garantie lors de leur transfert. Une première tentative d'évacuation des habitants de Foah et Kefraya avait échoué il y a trois mois, lorsque les rebelles avaient bouté le feu aux bus censés transporter les civils. En janvier, la Croix-Rouge internationale avait attiré l'attention sur les conditions qualifiées d'"extrêmement inhumaines" régnant dans les zones de combat. Selon plusieurs ONG, des civils sont morts du manque de nourriture et de médicaments. (Belga)

Les opérations d'évacuation devraient commencer d'ici une semaine. Les habitants de Foah et Kefraya, deux villages du nord-ouest sous le contrôle du régime, seront transportés par bus vers des lieux plus sûrs. En échange, la sécurité des habitants de deux quartiers de Damas sous influence des rebelles, Madaya et Zabadani, sera garantie lors de leur transfert. Une première tentative d'évacuation des habitants de Foah et Kefraya avait échoué il y a trois mois, lorsque les rebelles avaient bouté le feu aux bus censés transporter les civils. En janvier, la Croix-Rouge internationale avait attiré l'attention sur les conditions qualifiées d'"extrêmement inhumaines" régnant dans les zones de combat. Selon plusieurs ONG, des civils sont morts du manque de nourriture et de médicaments. (Belga)