L'agence Amaq a affirmé que l'EI était responsable de la "série d'attaques suicide simultanées" dans des zones du pays contrôlées par le régime ou les milices kurdes, à Damas, Tartous sur le littoral, Homs (centre) et Hassaké (nord-est). Ces attentats ont fait au moins 48 morts, selon l'agence officielle Sana. (Belga)

L'agence Amaq a affirmé que l'EI était responsable de la "série d'attaques suicide simultanées" dans des zones du pays contrôlées par le régime ou les milices kurdes, à Damas, Tartous sur le littoral, Homs (centre) et Hassaké (nord-est). Ces attentats ont fait au moins 48 morts, selon l'agence officielle Sana. (Belga)