Selon l'OSDH, les soldats ont été capturés par des groupes rebelles soutenus par les Turcs, et maltraités. L'organisation a publié une vidéo montrant les soldats capturés assis dans une camionnette les yeux bandés, quelqu'un leur ordonnant d'aboyer comme des chiens. Le ministre turc de la Défense Hulusi Akar a déclaré jeudi que son pays prévoyait de livrer 18 soldats aux Russes, après la tenue de pourparlers avec Moscou, principal allié du régime syrien. Deux des soldats seraient blessés et hospitalisés. Plus tôt jeudi, dix personnes ont été tuées dans l'explosion d'une voiture à proximité d'un marché peuplé de la ville d'Afrin (nord de la Syrie), contrôlée par les rebelles que soutient Ankara. Trente autres personnes ont été blessées, d'après l'OSDH. Ankara et Moscou ont convenu la semaine dernière de contrôler ensemble une partie du nord-est de la Syrie, le long de la frontière turque. Les opérations conjointes sont censées démarrer vendredi, a annoncé le président turc Recep Tayyip Erdogan. (Belga)