Le texte, rédigé par le Royaume-Uni, a été approuvé par 14 voix sur 15, la Russie s'abstenant. Il avait fait l'objet de discussions ardues depuis plus de trois semaines, illustrant des divisions persistantes de la communauté internationale sur le dossier libyen malgré l'unité affichée à Berlin le 19 janvier. (Belga)

Le texte, rédigé par le Royaume-Uni, a été approuvé par 14 voix sur 15, la Russie s'abstenant. Il avait fait l'objet de discussions ardues depuis plus de trois semaines, illustrant des divisions persistantes de la communauté internationale sur le dossier libyen malgré l'unité affichée à Berlin le 19 janvier. (Belga)