Une centaine de salariés de l'ONU va être évacuée vers Almaty, au Kazakhstan, a précisé Stéphane Dujarric, sans préciser s'ils étaient étrangers ou afghans. "C'est une mesure temporaire qui permet à l'ONU de continuer à fournir de l'aide au peuple d'Afghanistan avec un minimum de perturbations et, en même temps, qui réduit les risques pour le personnel", a-t-il expliqué, soulignant que l'ONU restait "engagée" dans sa mission de soutien à la population. La mission d'assistance de l'ONU en Afghanistan (UNAMA) emploie environ 300 étrangers et plus de 700 Afghans à Kaboul, son quartier général. (Belga)

Une centaine de salariés de l'ONU va être évacuée vers Almaty, au Kazakhstan, a précisé Stéphane Dujarric, sans préciser s'ils étaient étrangers ou afghans. "C'est une mesure temporaire qui permet à l'ONU de continuer à fournir de l'aide au peuple d'Afghanistan avec un minimum de perturbations et, en même temps, qui réduit les risques pour le personnel", a-t-il expliqué, soulignant que l'ONU restait "engagée" dans sa mission de soutien à la population. La mission d'assistance de l'ONU en Afghanistan (UNAMA) emploie environ 300 étrangers et plus de 700 Afghans à Kaboul, son quartier général. (Belga)