"Nous pouvons confirmer que l'évacuation en toute sécurité de tout le personnel de l'ambassade est maintenant terminée", a déclaré dans un communiqué le porte-parole du département d'Etat Ned Price. "Tout le personnel de l'ambassade se trouve dans l'aéroport international Hamid Karzai, dont le périmètre est sécurisé par l'armée américaine", a-t-il ajouté. Les citoyens afghans et étrangers qui veulent fuir l'Afghanistan "doivent être autorisés à le faire", ont par ailleurs plaidé les Etats-Unis et 65 autres pays dans un communiqué commun, avertissant les talibans qu'ils doivent faire preuve de "responsabilité" en la matière. "Etant donnée la situation sécuritaire qui se dégrade, nous plaidons et travaillons à assurer, et appelons toutes les parties à respecter et faciliter le départ sécurisé et ordonné de tous les citoyens étrangers et afghans qui souhaitent quitter le pays", indique le texte. "Ceux qui se trouvent en position de pouvoir et d'autorité dans tout l'Afghanistan portent la responsabilité (...) de la protection des vies humaines (...) et pour la restauration immédiate de la sécurité et de l'ordre civil", souligne-t-il. (Belga)

"Nous pouvons confirmer que l'évacuation en toute sécurité de tout le personnel de l'ambassade est maintenant terminée", a déclaré dans un communiqué le porte-parole du département d'Etat Ned Price. "Tout le personnel de l'ambassade se trouve dans l'aéroport international Hamid Karzai, dont le périmètre est sécurisé par l'armée américaine", a-t-il ajouté. Les citoyens afghans et étrangers qui veulent fuir l'Afghanistan "doivent être autorisés à le faire", ont par ailleurs plaidé les Etats-Unis et 65 autres pays dans un communiqué commun, avertissant les talibans qu'ils doivent faire preuve de "responsabilité" en la matière. "Etant donnée la situation sécuritaire qui se dégrade, nous plaidons et travaillons à assurer, et appelons toutes les parties à respecter et faciliter le départ sécurisé et ordonné de tous les citoyens étrangers et afghans qui souhaitent quitter le pays", indique le texte. "Ceux qui se trouvent en position de pouvoir et d'autorité dans tout l'Afghanistan portent la responsabilité (...) de la protection des vies humaines (...) et pour la restauration immédiate de la sécurité et de l'ordre civil", souligne-t-il. (Belga)