Alors que les insurgés talibans se rapprochent de la capitale afghane, Mme Kramp-Karrenbauer a déclaré dans un communiqué que l'Allemagne allait "mobiliser ses premiers militaires dès que possible". "La situation sécuritaire en Afghanistan continue de s'aggraver", a-t-elle dit, ajoutant que son armée allait aider le ministère des Affaires étrangères à rapatrier les citoyens allemands et à évacuer le personnel afghan "qui a besoin de la protection de l'Allemagne". Elle n'a pas voulu donner plus de détails, précisant seulement qu'"amener en Allemagne ceux qui ont besoin de protection est aujourd'hui la priorité absolue". Le ministre des Affaires étrangères allemand Heiko Mass avait annoncé vendredi que l'Allemagne réduisait son personnel à son ambassade de Kaboul à un "mininum absolu" et que l'évacuation aurait lieu "dans les jours à venir". Selon le ministère, il reste "un nombre à deux chiffres élevé" d'employés de l'ambassade sur place. Avec la prise par les talibans des deuxième et troisième plus grandes villes d'Afghanistan, Kaboul est devenue le dernier bastion des forces gouvernementales. Celles-ci ont opposé peu ou pas de résistance aux talibans ailleurs dans le pays. Des Marines américains ont été envoyés pour aider à l'évacuation des employés de leur ambassade et de milliers d'Afghans et leurs familles, qui craignent des représailles pour avoir travaillé pour les Etats-Unis ces 20 dernières années. Une série d'autres membres de l'Otan - dont le Royaume-uni, le Danemark et l'Espagne - ont annoncé l'évacuation du personnel de leurs ambassades vendredi. (Belga)

Alors que les insurgés talibans se rapprochent de la capitale afghane, Mme Kramp-Karrenbauer a déclaré dans un communiqué que l'Allemagne allait "mobiliser ses premiers militaires dès que possible". "La situation sécuritaire en Afghanistan continue de s'aggraver", a-t-elle dit, ajoutant que son armée allait aider le ministère des Affaires étrangères à rapatrier les citoyens allemands et à évacuer le personnel afghan "qui a besoin de la protection de l'Allemagne". Elle n'a pas voulu donner plus de détails, précisant seulement qu'"amener en Allemagne ceux qui ont besoin de protection est aujourd'hui la priorité absolue". Le ministre des Affaires étrangères allemand Heiko Mass avait annoncé vendredi que l'Allemagne réduisait son personnel à son ambassade de Kaboul à un "mininum absolu" et que l'évacuation aurait lieu "dans les jours à venir". Selon le ministère, il reste "un nombre à deux chiffres élevé" d'employés de l'ambassade sur place. Avec la prise par les talibans des deuxième et troisième plus grandes villes d'Afghanistan, Kaboul est devenue le dernier bastion des forces gouvernementales. Celles-ci ont opposé peu ou pas de résistance aux talibans ailleurs dans le pays. Des Marines américains ont été envoyés pour aider à l'évacuation des employés de leur ambassade et de milliers d'Afghans et leurs familles, qui craignent des représailles pour avoir travaillé pour les Etats-Unis ces 20 dernières années. Une série d'autres membres de l'Otan - dont le Royaume-uni, le Danemark et l'Espagne - ont annoncé l'évacuation du personnel de leurs ambassades vendredi. (Belga)