Dans un communiqué, les 15 membres du Conseil ont demandé "le retrait immédiat de tous les éléments Houthis de ces locaux" et la "libération immédiate et en sécurité de ceux qui sont toujours en détention". Les conventions internationales de Vienne proscrivent toute intrusion dans des locaux diplomatiques qui "doivent être respectés et protégés", ajoute le communiqué du Conseil. Il y a une semaine, les États-Unis avaient appelé à la libération immédiate d'employés yéménites de leur ambassade. La majorité d'entre eux avaient été relâchés après l'intrusion des Houthis. L'ambassade américaine à Sanaa est fermée depuis 2015, date à laquelle les États-Unis ont transféré leur personnel diplomatique à Ryad en raison de la guerre civile au Yémen. En sept ans, le Yémen a plongé dans l'un des pires drames humanitaires au monde selon l'ONU, avec plus des deux tiers de la population dépendant de l'aide internationale. Des dizaines de milliers de personnes, la plupart des civils, ont été tuées et des millions déplacées selon des organisations internationales. (Belga)

Dans un communiqué, les 15 membres du Conseil ont demandé "le retrait immédiat de tous les éléments Houthis de ces locaux" et la "libération immédiate et en sécurité de ceux qui sont toujours en détention". Les conventions internationales de Vienne proscrivent toute intrusion dans des locaux diplomatiques qui "doivent être respectés et protégés", ajoute le communiqué du Conseil. Il y a une semaine, les États-Unis avaient appelé à la libération immédiate d'employés yéménites de leur ambassade. La majorité d'entre eux avaient été relâchés après l'intrusion des Houthis. L'ambassade américaine à Sanaa est fermée depuis 2015, date à laquelle les États-Unis ont transféré leur personnel diplomatique à Ryad en raison de la guerre civile au Yémen. En sept ans, le Yémen a plongé dans l'un des pires drames humanitaires au monde selon l'ONU, avec plus des deux tiers de la population dépendant de l'aide internationale. Des dizaines de milliers de personnes, la plupart des civils, ont été tuées et des millions déplacées selon des organisations internationales. (Belga)