Le conflit concerne Peter Claes, directeur "média et production", numéro deux de la VRT. Il y a une dizaine de jours, le CEO du média public Paul Lembrechts avait réclamé le licenciement de Peter Claes mais le conseil d'administration n'avait pas accédé à cette demande, notamment en raison du contexte de négociation du nouveau contrat de gestion avec le gouvernement flamand.

Quelques jours plus tard, une lettre envoyée au conseil d'administration stipulait que quatre autres membres de la direction se joignaient à la demande de Paul Lembrechts. Lors d'une réunion du conseil d'administration lundi, il a finalement été décidé de nommer un médiateur pour dégager une solution et mettre fin à ce conflit. "Il lui est demandé d'engager un dialogue avec toutes les personnes impliquées afin de restaurer la confiance, le tout dans l'intérêt de la VRT", explique Luc Van den Brande.

Le conflit concerne Peter Claes, directeur "média et production", numéro deux de la VRT. Il y a une dizaine de jours, le CEO du média public Paul Lembrechts avait réclamé le licenciement de Peter Claes mais le conseil d'administration n'avait pas accédé à cette demande, notamment en raison du contexte de négociation du nouveau contrat de gestion avec le gouvernement flamand. Quelques jours plus tard, une lettre envoyée au conseil d'administration stipulait que quatre autres membres de la direction se joignaient à la demande de Paul Lembrechts. Lors d'une réunion du conseil d'administration lundi, il a finalement été décidé de nommer un médiateur pour dégager une solution et mettre fin à ce conflit. "Il lui est demandé d'engager un dialogue avec toutes les personnes impliquées afin de restaurer la confiance, le tout dans l'intérêt de la VRT", explique Luc Van den Brande.