Par cette résolution, la Chambre appelle l'Azerbaïdjan à libérer sans délai tous les prisonniers arméniens restants, y compris les civils signalés, conformément à l'article 8 de la déclaration de cessez-le-feu du 9 novembre 2020 et aux Conventions de Genève. "La communauté internationale a le devoir de faire pression sur l'Azerbaïdjan pour qu'il libère les prisonniers de guerre arméniens. Nous avons raison de nous élever très fermement contre le détournement en Biélorussie, mais nous ne devons pas rester sur le côté et regarder les prisonniers arméniens être maltraités en Azerbaïdjan. Nous ne sommes pas autorisés à négocier sur les droits humains", a déclaré Els Van Hoof (CD&V), qui a porté cette résolution co-signée par les partis de la majorité Vivaldi. (Belga)

Par cette résolution, la Chambre appelle l'Azerbaïdjan à libérer sans délai tous les prisonniers arméniens restants, y compris les civils signalés, conformément à l'article 8 de la déclaration de cessez-le-feu du 9 novembre 2020 et aux Conventions de Genève. "La communauté internationale a le devoir de faire pression sur l'Azerbaïdjan pour qu'il libère les prisonniers de guerre arméniens. Nous avons raison de nous élever très fermement contre le détournement en Biélorussie, mais nous ne devons pas rester sur le côté et regarder les prisonniers arméniens être maltraités en Azerbaïdjan. Nous ne sommes pas autorisés à négocier sur les droits humains", a déclaré Els Van Hoof (CD&V), qui a porté cette résolution co-signée par les partis de la majorité Vivaldi. (Belga)