"Il y a quelques minutes, l'Azerbaïdjan a de nouveau frappé des zones civiles de Stepanakert avec des missiles", a déclaré sur Twitter Artak Belgarian, le médiateur de cette république auto-proclamée, précisant qu'il n'y avait pas encore d'informations sur les victimes. Un journaliste de l'AFP sur place a entendu deux explosions dans la matinée, après que l'Arménie et l'Azerbaïdjan ont convenu d'un cessez-le-feu à partir de 08H00 GMT samedi. (Belga)

"Il y a quelques minutes, l'Azerbaïdjan a de nouveau frappé des zones civiles de Stepanakert avec des missiles", a déclaré sur Twitter Artak Belgarian, le médiateur de cette république auto-proclamée, précisant qu'il n'y avait pas encore d'informations sur les victimes. Un journaliste de l'AFP sur place a entendu deux explosions dans la matinée, après que l'Arménie et l'Azerbaïdjan ont convenu d'un cessez-le-feu à partir de 08H00 GMT samedi. (Belga)