Les deux ministres se sont rencontrés jeudi pendant un peu moins d'1h30 "afin de dégager des solutions pour les étudiants en médecine en cours de cursus et de déterminer les actions à entreprendre suite aux arrêts rendus par le Conseil d'État". Ils ont eu "un échange de points de vue franc et constructif et des pistes de solutions ont été discutées", peut-on lire dans un communiqué commun aux deux ministres. Un groupe de travail composé d'experts et des conseils juridiques des deux ministres est mis en place. "Il analysera les arrêts du Conseil d'État afin de trouver une issue défendable et acceptable pour toutes les parties concernées." Aucune solution concrète n'a toutefois encore été décidée ce qui a mené les étudiants de l'Unécof (Union des étudiants de la Communauté française), du CIUM (Comité interuniversitaire des étudiants en médecine) et de la Fédé (Conseil des étudiants de l'Université de Liège) à déposer un préavis de grève pour la rentrée. (Belga)

Les deux ministres se sont rencontrés jeudi pendant un peu moins d'1h30 "afin de dégager des solutions pour les étudiants en médecine en cours de cursus et de déterminer les actions à entreprendre suite aux arrêts rendus par le Conseil d'État". Ils ont eu "un échange de points de vue franc et constructif et des pistes de solutions ont été discutées", peut-on lire dans un communiqué commun aux deux ministres. Un groupe de travail composé d'experts et des conseils juridiques des deux ministres est mis en place. "Il analysera les arrêts du Conseil d'État afin de trouver une issue défendable et acceptable pour toutes les parties concernées." Aucune solution concrète n'a toutefois encore été décidée ce qui a mené les étudiants de l'Unécof (Union des étudiants de la Communauté française), du CIUM (Comité interuniversitaire des étudiants en médecine) et de la Fédé (Conseil des étudiants de l'Université de Liège) à déposer un préavis de grève pour la rentrée. (Belga)