Armand De Decker est concerné par deux enquêtes menées en France et en Belgique, sur un dossier de vente d'hélicoptères au Kazakhstan par l'Elysée, à l'époque de l'ex-président Nicolas Sarkozy, lié à un potentiel trafic d'influence en Belgique en vue de modifier une loi pour faciliter cette transaction. M. De Decker a toujours nié de telles allégations. Le député-bourgmestre est aujourd'hui en congé de maladie. La commission d'enquête parlementaire "kazakhgate" examinera demain/mercredi ce rapport de l'organe de contrôle des services de renseignement. Le président du comité R Guy Rapaille sera auditionné, de même que le procureur du Roi de Bruxelles Jean-Marc Meilleur. (Belga)

Armand De Decker est concerné par deux enquêtes menées en France et en Belgique, sur un dossier de vente d'hélicoptères au Kazakhstan par l'Elysée, à l'époque de l'ex-président Nicolas Sarkozy, lié à un potentiel trafic d'influence en Belgique en vue de modifier une loi pour faciliter cette transaction. M. De Decker a toujours nié de telles allégations. Le député-bourgmestre est aujourd'hui en congé de maladie. La commission d'enquête parlementaire "kazakhgate" examinera demain/mercredi ce rapport de l'organe de contrôle des services de renseignement. Le président du comité R Guy Rapaille sera auditionné, de même que le procureur du Roi de Bruxelles Jean-Marc Meilleur. (Belga)