Mme Matray a démissionné après que ses constats épinglant la Sûreté de l'Etat dans l'acquisition de la nationalité belge par Patokh Chodiev et Alijan Ibragimov ont fait l'objet de fuites vers La Libre samedi. Le quotidien a également cité les conclusions de l'expert Patrick Waeterinckx sur la légalité de la transaction pénale élargie. Selon Le Vif, ce dernier hésiterait également à poursuivre les travaux. La Libre observait que le député bruxellois Armand De Decker (MR) n'était pas mentionné par les premières conclusions des experts. L'agence BELGA avait appris à la rentrée que le constitutionnaliste Christian Behrendt avait décidé dès juillet de ne plus poursuivre sa collaboration. Pas toujours présent, il n'a pas rendu la moindre conclusion. Dans Le Vif, il dit avoir travaillé trois mois supplémentaires à titre gracieux et ajoute ne plus pouvoir se permettre de continuer vu ses charges de professeur à l'ULg et à la KUL et ses fonctions au Conseil d'Etat. La commission d'enquête entendra la semaine prochaine Alijan Ibragimov à huis clos. D'autres auditions suivront. Elle est censée conclure d'ici au mois de novembre. (Belga)

Mme Matray a démissionné après que ses constats épinglant la Sûreté de l'Etat dans l'acquisition de la nationalité belge par Patokh Chodiev et Alijan Ibragimov ont fait l'objet de fuites vers La Libre samedi. Le quotidien a également cité les conclusions de l'expert Patrick Waeterinckx sur la légalité de la transaction pénale élargie. Selon Le Vif, ce dernier hésiterait également à poursuivre les travaux. La Libre observait que le député bruxellois Armand De Decker (MR) n'était pas mentionné par les premières conclusions des experts. L'agence BELGA avait appris à la rentrée que le constitutionnaliste Christian Behrendt avait décidé dès juillet de ne plus poursuivre sa collaboration. Pas toujours présent, il n'a pas rendu la moindre conclusion. Dans Le Vif, il dit avoir travaillé trois mois supplémentaires à titre gracieux et ajoute ne plus pouvoir se permettre de continuer vu ses charges de professeur à l'ULg et à la KUL et ses fonctions au Conseil d'Etat. La commission d'enquête entendra la semaine prochaine Alijan Ibragimov à huis clos. D'autres auditions suivront. Elle est censée conclure d'ici au mois de novembre. (Belga)