Pour le Premier ministre, un tel débat n'aurait pas permis de déboucher sur un consensus mais, au contraire, avait menacé la constitution de l'équipe de la présidente Ursu...