1. Célibataire ou marié ?

Pour de nombreux Belges, la retraite reste cette grande inconnue. Le sujet préoccupe autant les actifs que les retraités eux-mêmes. L'allongement de la durée de la vie a non seulement une influence sur les comportements d'épargne, mais aussi sur... les mariages. Lors d'une enquête menée par Intrum Justitia, auprès de 22 400 personnes, un cinquième des Belges interrogés affirmait rester auprès de son partenaire pour des raisons d'ordre purement économique. Pour 39 % des sondés, le célibat, le divorce et la séparation engendrent inévitablement des difficultés économiques. Une affirmation qui se vérifie essentiellement auprès des plus de 50 ans (53 %). C'est qu'à l'âge de la pension, ce moment charnière où les revenus dégringolent, mieux vaut supporter les frais à deux que non accompagné.
...