"Il y a des tirs d'artillerie sporadiques, et on peut entendre des tirs dans la ville de Ras al-Aïn", a indiqué à l'AFP le directeur de l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH), après que la Turquie a accepté de suspendre son offensive pendant cinq jours sous certaines conditions. (Belga)