L'opération est menée à l'échelon national, et 10.000 autres colis trouveront quant à eux les guides, scouts et patros flamands. "Nous étions déjà partenaires de nombreux groupes locaux de mouvements de jeunesse en Belgique", contextualise le directeur général de Colruyt Meilleurs Prix Chris Van Wettere. "Avec ce don aux associations de jeunesse francophones, germanophones et néerlandophones, nous voulons plus que jamais contribuer à un camp fantastique pour chaque enfant." L'enseigne veut également que l'on y voit "un geste de gratitude envers les bénévoles de ces associations de jeunes pour leur engagement quotidien". Les colis sont livrés cette semaine aux différents mouvements de jeunesse, qui se chargeront de la distribution aux différentes "bulles". Du côté des Guides, on se réjouit de l'initiative de l'enseigne car elle a permis "d'épargner aux animateurs le tracas de dénicher le matériel nécessaire au respect des mesures d'hygiène". "C'est autant de temps précieux qui a pu de la sorte être investi dans l'accueil des jeunes et la préparation pédagogique de ces camps particuliers", souligne la chargée de relations extérieures Camille Termote. (Belga)

L'opération est menée à l'échelon national, et 10.000 autres colis trouveront quant à eux les guides, scouts et patros flamands. "Nous étions déjà partenaires de nombreux groupes locaux de mouvements de jeunesse en Belgique", contextualise le directeur général de Colruyt Meilleurs Prix Chris Van Wettere. "Avec ce don aux associations de jeunesse francophones, germanophones et néerlandophones, nous voulons plus que jamais contribuer à un camp fantastique pour chaque enfant." L'enseigne veut également que l'on y voit "un geste de gratitude envers les bénévoles de ces associations de jeunes pour leur engagement quotidien". Les colis sont livrés cette semaine aux différents mouvements de jeunesse, qui se chargeront de la distribution aux différentes "bulles". Du côté des Guides, on se réjouit de l'initiative de l'enseigne car elle a permis "d'épargner aux animateurs le tracas de dénicher le matériel nécessaire au respect des mesures d'hygiène". "C'est autant de temps précieux qui a pu de la sorte être investi dans l'accueil des jeunes et la préparation pédagogique de ces camps particuliers", souligne la chargée de relations extérieures Camille Termote. (Belga)