Daniel Max Guggenheim et José Ivan Albuquerque ont été récupérés lors d'une opération militaire dans le département du Cauca (sud-ouest), une des zones les plus affectées par la violence des groupes armés qui se financent en partie par le trafic de drogue. Les deux hommes avaient été pris en otage le 16 mars par des combattants de la "Colonne mobile Dagoberto Ramos", a précisé dans un communiqué le Groupe d'action unifiée pour la liberté personnelle (Gaula), dépendant de l'armée. Cette colonne est composé de dissidents des Forces armées révolutionnaires de Colombie (Farc), qui ont rejeté l'accord de paix signé en 2016 par cette guérilla marxiste. "Les militaires ont capturé en flagrant délit" l'un des kidnappeurs présumés, qui étaient chargés de surveiller les otages, a ajouté le Gaula, force spéciale contre les enlèvements et l'extorsion. Les autorités n'ont communiqué ni l'âge, ni d'autres détails sur ces deux otages étrangers. (Belga)

Daniel Max Guggenheim et José Ivan Albuquerque ont été récupérés lors d'une opération militaire dans le département du Cauca (sud-ouest), une des zones les plus affectées par la violence des groupes armés qui se financent en partie par le trafic de drogue. Les deux hommes avaient été pris en otage le 16 mars par des combattants de la "Colonne mobile Dagoberto Ramos", a précisé dans un communiqué le Groupe d'action unifiée pour la liberté personnelle (Gaula), dépendant de l'armée. Cette colonne est composé de dissidents des Forces armées révolutionnaires de Colombie (Farc), qui ont rejeté l'accord de paix signé en 2016 par cette guérilla marxiste. "Les militaires ont capturé en flagrant délit" l'un des kidnappeurs présumés, qui étaient chargés de surveiller les otages, a ajouté le Gaula, force spéciale contre les enlèvements et l'extorsion. Les autorités n'ont communiqué ni l'âge, ni d'autres détails sur ces deux otages étrangers. (Belga)