"Le Canada enverra bientôt jusqu'à 60 membres du personnel médical qui dirigeront une installation médicale en collaboration avec les partenaires de la coalition dans le nord de l'Irak", a déclaré dans un communiqué le ministre de la Défense, Harjit Sajjan, à l'issue d'une réunion à Washington. Ces militaires s'ajoutent aux forces spéciales et aux formateurs déjà déployés en Irak par le Canada, dans le cadre de la lutte contre l'EI. Bien que l'armée canadienne ait retiré en mars ses bombardiers de la coalition, suite à l'élection du gouvernement de Justin Trudeau, Ottawa a maintenu dans le ciel d'Irak et de Syrie ses avions de surveillance CP-140 Aurora et de ravitaillement CC-150T Polaris. (Belga)

"Le Canada enverra bientôt jusqu'à 60 membres du personnel médical qui dirigeront une installation médicale en collaboration avec les partenaires de la coalition dans le nord de l'Irak", a déclaré dans un communiqué le ministre de la Défense, Harjit Sajjan, à l'issue d'une réunion à Washington. Ces militaires s'ajoutent aux forces spéciales et aux formateurs déjà déployés en Irak par le Canada, dans le cadre de la lutte contre l'EI. Bien que l'armée canadienne ait retiré en mars ses bombardiers de la coalition, suite à l'élection du gouvernement de Justin Trudeau, Ottawa a maintenu dans le ciel d'Irak et de Syrie ses avions de surveillance CP-140 Aurora et de ravitaillement CC-150T Polaris. (Belga)