"Il est honteux que l'urgence climatique et écologique actuelle ait été ignorée pendant si longtemps. Nous sommes en 2019 et les gens au pouvoir agissent toujours comme s'il n'y avait pas de lendemain, et nous, les jeunes, leur disons d'arrêter d'ignorer les conséquences de leurs actions et de leurs inactions", a dit l'adolescente sous les applaudissements de la foule. Avant la manifestation, quinze jeunes Canadiens, tous mineurs, ont annoncé avoir engagé une action en justice devant la Cour fédérale contre le gouvernement du Canada, lui reprochant de ne pas avoir de plan "crédible" pour combattre le changement climatique. A tour de rôle, ces jeunes ont affirmé subir les impacts du changement climatique dans leur vie de tous les jours. Sierra Robinson, 17 ans, a dit avoir avoir du mal à respirer à cause de la fumée des feux de forêts, de plus en plus en fréquents sur l'île de Vancouver. Elle a aussi affirmé avoir contracté la maladie de Lyme, transmises par les tiques, après la propagation de ces insectes au Canada avec la hausse des températures. Arrivée à New York fin août à bord d'un voilier "zéro carbone", Greta Thunberg avait participé en septembre au sommet sur le climat de l'ONU, exhortant dans un discours les dirigeants mondiaux à prendre des mesures radicales pour enrayer le réchauffement climatique. L'adolescente de 16 ans avait pris part fin septembre à Montréal à une manifestation géante ayant rassemblé près d'un demi-million de personnes selon les organisateurs. Poursuivant son périple "en véhicule électrique" à travers l'Amérique du Nord, elle avait participé à une autre manifestation vendredi dernier en Alberta, au coeur de l'industrie pétrolière du Canada. La jeune Suédoise doit ensuite se rendre en décembre à Santiago, au Chili, pour assister à une nouvelle conférence de l'ONU sur le climat. (Belga)