"Les signes constants qui émanent des gouvernements montrent qu'ils sont fermement engagés à atteindre les objectifs de l'Accord de Paris, ce qui est essentiel étant donné le peu de temps qu'il reste au monde pour se mettre sur la voie de ces objectifs", souligne encore le secrétariat. La responsable Climat de l'ONU, Patricia Espinosa, et le ministre marocain des Affaires étrangères, qui préside également la COP22, Salaheddine Mezouar, ont pour leur part salué la "très rapide réponse internationale". L'Accord de Paris est entré en vigueur ce vendredi 4 novembre, soit moins d'un an an après son adoption en décembre 2015 lors de la COP21. Pour entrer en vigueur, il devait être ratifié par 55 pays représentant au moins 55% des émissions mondiales de gaz à effet de serre. Son principal objectif est de limiter le réchauffement mondial à un niveau bien inférieur à 2°C et aussi proche que possible de 1,5°C par rapport aux niveaux pré-industriels. La question de sa mise en oeuvre concrète sera au c?ur des discussions de la Conférence de l'Onu sur le climat (COP22) qui se tient à Marrakech du 7 au 18 novembre. (Belga)

"Les signes constants qui émanent des gouvernements montrent qu'ils sont fermement engagés à atteindre les objectifs de l'Accord de Paris, ce qui est essentiel étant donné le peu de temps qu'il reste au monde pour se mettre sur la voie de ces objectifs", souligne encore le secrétariat. La responsable Climat de l'ONU, Patricia Espinosa, et le ministre marocain des Affaires étrangères, qui préside également la COP22, Salaheddine Mezouar, ont pour leur part salué la "très rapide réponse internationale". L'Accord de Paris est entré en vigueur ce vendredi 4 novembre, soit moins d'un an an après son adoption en décembre 2015 lors de la COP21. Pour entrer en vigueur, il devait être ratifié par 55 pays représentant au moins 55% des émissions mondiales de gaz à effet de serre. Son principal objectif est de limiter le réchauffement mondial à un niveau bien inférieur à 2°C et aussi proche que possible de 1,5°C par rapport aux niveaux pré-industriels. La question de sa mise en oeuvre concrète sera au c?ur des discussions de la Conférence de l'Onu sur le climat (COP22) qui se tient à Marrakech du 7 au 18 novembre. (Belga)