"C'est un sentiment incroyable", a confié Greg Van Avermaet, champion olympique de la course sur route à Rio. "J'étais déjà en forme l'an dernier et j'ai gagné et c'est encore le cas cette fois. Cela fait du bien de revenir en Belgique et de gagner la première course à la maison. C'est un début de saison parfait. Cela me donne énormément de confiance. Je fonde beaucoup d'espoirs sur le Tour des Flandres. Dans le dernier kilomètre, c'est Sep Vanmarcke qui a accéléré. Sagan a réagi de suite et je pris l'intérieur du virage pour prendre quelques mètres. Je connaissais bien sûr très bien la zone d'arrivée et j'ai pu laisser Sagan derrière moi. C'est toujours un sprint qui me convient bien. Je n'était peut-être pas le plus fort aujourd'hui, mais j'ai le mieux terminé, tout en faisant ma part de boulot. Pourquoi ne l'aurais-je pas fait ? A un moment, Peter Sagan a roulé fort, cela a fait mal aux jambes. Quand on s'est retrouvé à trois, chacun a compris que l'on avait besoin l'un de l'autre pour aller jusqu'au bout." (Belga)

"C'est un sentiment incroyable", a confié Greg Van Avermaet, champion olympique de la course sur route à Rio. "J'étais déjà en forme l'an dernier et j'ai gagné et c'est encore le cas cette fois. Cela fait du bien de revenir en Belgique et de gagner la première course à la maison. C'est un début de saison parfait. Cela me donne énormément de confiance. Je fonde beaucoup d'espoirs sur le Tour des Flandres. Dans le dernier kilomètre, c'est Sep Vanmarcke qui a accéléré. Sagan a réagi de suite et je pris l'intérieur du virage pour prendre quelques mètres. Je connaissais bien sûr très bien la zone d'arrivée et j'ai pu laisser Sagan derrière moi. C'est toujours un sprint qui me convient bien. Je n'était peut-être pas le plus fort aujourd'hui, mais j'ai le mieux terminé, tout en faisant ma part de boulot. Pourquoi ne l'aurais-je pas fait ? A un moment, Peter Sagan a roulé fort, cela a fait mal aux jambes. Quand on s'est retrouvé à trois, chacun a compris que l'on avait besoin l'un de l'autre pour aller jusqu'au bout." (Belga)