Septante-et-une personnes ont été testées pour la troisième fois mercredi, dont 40 résidents et 31 membres du personnel. Cinq résidents et deux membres du personnel, dont l'un n'était pas au travail à ce moment-là, ont été testés positifs. "Il semblerait que nous soyons en train de vivre un tournant et que le pic est passé", a affirmé le directeur de la maison de repos, Danny Coremans. "Aucune personne révélée positive ne présente de symptômes. Nous n'aurions donc jamais pu remarquer leur contamination sans les tests. Je suis favorable à un grand nombre de tests. Ceci nous permettrait d'intervenir avant que les gens ne tombent vraiment très malades et de maitriser davantage la situation." Cinquante-sept résidents se trouvent aujourd'hui dans un service de cohorte, séparé et spécifique aux patients atteints du Covid-19. Ils ne présentent pas de symptômes et ne sont pas traités. "Ils sont suivis de très près, mais leur médication n'est pour l'instant pas à l'ordre du jour", souligne M. Coremans. Six personnes ont été admises à l'hôpital avec de légers symptômes. Aucune d'elles n'a besoin de respiration artificielle. Les membres du personnel ayant été testés positifs travaillent au sein du service de cohorte et peuvent donc continuer à travailler. "Nous sommes sur la bonne voie mais nous gardons la situation à l'?il et réalisons encore régulièrement des tests. Nous allons, à partir de la semaine prochaine, réinstaller dans leur chambre certains des résidents qui se sont révélés positifs lors du premier test. La période d'incubation sera terminée d'ici là, donc ils ne pourront, en principe, pas infecter d'autres personnes", conclut M. Coremans. (Belga)

Septante-et-une personnes ont été testées pour la troisième fois mercredi, dont 40 résidents et 31 membres du personnel. Cinq résidents et deux membres du personnel, dont l'un n'était pas au travail à ce moment-là, ont été testés positifs. "Il semblerait que nous soyons en train de vivre un tournant et que le pic est passé", a affirmé le directeur de la maison de repos, Danny Coremans. "Aucune personne révélée positive ne présente de symptômes. Nous n'aurions donc jamais pu remarquer leur contamination sans les tests. Je suis favorable à un grand nombre de tests. Ceci nous permettrait d'intervenir avant que les gens ne tombent vraiment très malades et de maitriser davantage la situation." Cinquante-sept résidents se trouvent aujourd'hui dans un service de cohorte, séparé et spécifique aux patients atteints du Covid-19. Ils ne présentent pas de symptômes et ne sont pas traités. "Ils sont suivis de très près, mais leur médication n'est pour l'instant pas à l'ordre du jour", souligne M. Coremans. Six personnes ont été admises à l'hôpital avec de légers symptômes. Aucune d'elles n'a besoin de respiration artificielle. Les membres du personnel ayant été testés positifs travaillent au sein du service de cohorte et peuvent donc continuer à travailler. "Nous sommes sur la bonne voie mais nous gardons la situation à l'?il et réalisons encore régulièrement des tests. Nous allons, à partir de la semaine prochaine, réinstaller dans leur chambre certains des résidents qui se sont révélés positifs lors du premier test. La période d'incubation sera terminée d'ici là, donc ils ne pourront, en principe, pas infecter d'autres personnes", conclut M. Coremans. (Belga)