La porte-parole de la police de Bruxelles-Ixelles, Ilse Van de keere, n'est pas en mesure de préciser le motif de leur arrestation. Selon des informations communiquées à Belga, il pourrait s'agir d'une affaire de m?urs, mais cela reste à confirmer. L'Inspection générale et le service des Affaires internes de la police locale sont intervenus mardi matin au sein du service Trafic et cinq policiers ont été privés de leur liberté, selon la porte-parole. Les faits qui leur sont reprochés auraient eu lieu dans la sphère privée, et ne seraient donc pas liés au domaine professionnel. Ils ont été emmenés pour audition à la demande du parquet de Liège. "Le chef de corps a demandé des informations complémentaires au parquet afin de pouvoir prendre des mesures adaptées", a précisé Ilse Van de keere. (Belga)

La porte-parole de la police de Bruxelles-Ixelles, Ilse Van de keere, n'est pas en mesure de préciser le motif de leur arrestation. Selon des informations communiquées à Belga, il pourrait s'agir d'une affaire de m?urs, mais cela reste à confirmer. L'Inspection générale et le service des Affaires internes de la police locale sont intervenus mardi matin au sein du service Trafic et cinq policiers ont été privés de leur liberté, selon la porte-parole. Les faits qui leur sont reprochés auraient eu lieu dans la sphère privée, et ne seraient donc pas liés au domaine professionnel. Ils ont été emmenés pour audition à la demande du parquet de Liège. "Le chef de corps a demandé des informations complémentaires au parquet afin de pouvoir prendre des mesures adaptées", a précisé Ilse Van de keere. (Belga)