Au total, six jeunes âgés de moins de 16 ans au moment des faits sont concernés. L'une des victimes avait même moins de 14 ans. B.G. a d'emblée reconnu ses agissements, sa défense ajoutant que son comportement était la conséquence de son "état de psychose chronique de type schizophrénique", que le risque de récidive était faible et qu'un traitement serait plus adapté qu'une peine ferme. C'est cette hypothèse qu'a retenue le juge, qui a décidé d'assortir la peine de cinq ans d'un sursis probatoire d'autant d'années en ce qui excède la détention préventive, avec notamment une prise en charge sur le plan psychiatrique. Un dédommagement provisionnel de un euro a également été convenu avec les parties civiles en attendant la nomination d'un médecin expert. (Belga)

Au total, six jeunes âgés de moins de 16 ans au moment des faits sont concernés. L'une des victimes avait même moins de 14 ans. B.G. a d'emblée reconnu ses agissements, sa défense ajoutant que son comportement était la conséquence de son "état de psychose chronique de type schizophrénique", que le risque de récidive était faible et qu'un traitement serait plus adapté qu'une peine ferme. C'est cette hypothèse qu'a retenue le juge, qui a décidé d'assortir la peine de cinq ans d'un sursis probatoire d'autant d'années en ce qui excède la détention préventive, avec notamment une prise en charge sur le plan psychiatrique. Un dédommagement provisionnel de un euro a également été convenu avec les parties civiles en attendant la nomination d'un médecin expert. (Belga)