La décision fait suite à l'annonce samedi d'une "menace sérieuse" pesant sur le studio. Les informations fournies à la chaîne par les autorités communales, policières et judiciaires avaient déjà conduit à la suspension de la diffusion de RTL Boulevard le soir-même. "Nous faisons tout notre possible pour que l'émission puisse reprendre le lundi 12 juillet", a déclaré RTL Nieuws. "Les Pays-Bas sont un pays libre et les médias indépendants sont essentiels pour le fonctionnement de notre État de droit". La suspension de la diffusion de samedi soir aurait, selon des sources internes à l'enquête, été causée par la crainte d'un attentat au lance-roquettes ou à l'arme automatique au sein des locaux de la rédaction de RTL Boulevard, rapporte NRC. La police aurait intercepté des messages de criminels au sujet d'un potentiel attentat. Le milieu du crime organisé serait très mécontent de l'attention médiatique portée au lien entre la tentative d'assassinat du chroniqueur judiciaire néerlandais Peter R. de Vries mardi et l'aide qu'il a apporté au témoin-clé à charge dans le procès de Ridouan Taghi, qualifié avant son arrestation, en 2019 à Dubaï, de criminel le plus recherché des Pays-Bas. Les autorités policières et communales d'Amsterdam ont indiqué qu'ils ne commenteront pas la "menace sérieuse" signalée samedi soir. Mardi soir, le chroniqueur judiciaire néerlandais Peter R. de Vries a été victime d'une fusillade dans une rue du centre d'Amsterdam, au moment où il venait de quitter le studio de télévision après un talk-show dans lequel il était intervenu en tant qu'invité. (Belga)

La décision fait suite à l'annonce samedi d'une "menace sérieuse" pesant sur le studio. Les informations fournies à la chaîne par les autorités communales, policières et judiciaires avaient déjà conduit à la suspension de la diffusion de RTL Boulevard le soir-même. "Nous faisons tout notre possible pour que l'émission puisse reprendre le lundi 12 juillet", a déclaré RTL Nieuws. "Les Pays-Bas sont un pays libre et les médias indépendants sont essentiels pour le fonctionnement de notre État de droit". La suspension de la diffusion de samedi soir aurait, selon des sources internes à l'enquête, été causée par la crainte d'un attentat au lance-roquettes ou à l'arme automatique au sein des locaux de la rédaction de RTL Boulevard, rapporte NRC. La police aurait intercepté des messages de criminels au sujet d'un potentiel attentat. Le milieu du crime organisé serait très mécontent de l'attention médiatique portée au lien entre la tentative d'assassinat du chroniqueur judiciaire néerlandais Peter R. de Vries mardi et l'aide qu'il a apporté au témoin-clé à charge dans le procès de Ridouan Taghi, qualifié avant son arrestation, en 2019 à Dubaï, de criminel le plus recherché des Pays-Bas. Les autorités policières et communales d'Amsterdam ont indiqué qu'ils ne commenteront pas la "menace sérieuse" signalée samedi soir. Mardi soir, le chroniqueur judiciaire néerlandais Peter R. de Vries a été victime d'une fusillade dans une rue du centre d'Amsterdam, au moment où il venait de quitter le studio de télévision après un talk-show dans lequel il était intervenu en tant qu'invité. (Belga)