Il a été accueilli sur place par le bourgmestre, Marc Bolland (PS), et son échevine du Logement et des Associations, Florence Westphal (PS), qui ont rappelé l'important projet de rénovation urbaine en cours autour de la caserne ainsi que son énorme potentiel. C'est dans le bloc E qu'il est ainsi envisagé d'emménager des espaces pour les personnes dans le besoin à la suite des intempéries. Il est question de 88 logements qui pourraient être réaffectés dans le futur dans le cadre de ce vaste projet de rénovation urbaine une fois les "sinistrés" partis. C'est en effet dans cette partie du bâtiment que la commune envisage de transformer des chambres en auberge de jeunesse ou de créer du logement de grande mixité. "L'objectif de cette visite est de voir si on peut réaffecter des lieux pour venir en aide aux sinistrés, notre philosophie est de trouver tout ce qui est disponible sur le territoire, on a ouvert toutes les palettes du champ des possibles", a expliqué le ministre. "La caserne de Saive présente un double avantage : le premier, c'est que l'on n'est pas très loin des zones impactées et d'autre part les bâtiments sont en relativement bon état". Le ministre estime que la demande est importante mais difficilement quantifiable. Christophe Collignon a par ailleurs annoncé le versement d'un premier subside régional dans le cadre du dossier relatif à la rénovation de ladite caserne, à savoir 589.000 euros pour l'aménagement de la place de la Haute Saive. (Belga)

Il a été accueilli sur place par le bourgmestre, Marc Bolland (PS), et son échevine du Logement et des Associations, Florence Westphal (PS), qui ont rappelé l'important projet de rénovation urbaine en cours autour de la caserne ainsi que son énorme potentiel. C'est dans le bloc E qu'il est ainsi envisagé d'emménager des espaces pour les personnes dans le besoin à la suite des intempéries. Il est question de 88 logements qui pourraient être réaffectés dans le futur dans le cadre de ce vaste projet de rénovation urbaine une fois les "sinistrés" partis. C'est en effet dans cette partie du bâtiment que la commune envisage de transformer des chambres en auberge de jeunesse ou de créer du logement de grande mixité. "L'objectif de cette visite est de voir si on peut réaffecter des lieux pour venir en aide aux sinistrés, notre philosophie est de trouver tout ce qui est disponible sur le territoire, on a ouvert toutes les palettes du champ des possibles", a expliqué le ministre. "La caserne de Saive présente un double avantage : le premier, c'est que l'on n'est pas très loin des zones impactées et d'autre part les bâtiments sont en relativement bon état". Le ministre estime que la demande est importante mais difficilement quantifiable. Christophe Collignon a par ailleurs annoncé le versement d'un premier subside régional dans le cadre du dossier relatif à la rénovation de ladite caserne, à savoir 589.000 euros pour l'aménagement de la place de la Haute Saive. (Belga)