Selon les chiffres diffusés par le magazine Imagine, l'Etat a versé, en 2014, 33,33 euros par dossier à la Capac, qui ne gère que 10 % des situations de chômage et 1,3 million de paiements. Pour davantage de services assurés, il en a par contre coûté 17,03 euros par dossier piloté par la FGTB, 17,41 euros par la CSC et 23,22 euros par la CGSLB.

Les affirmations récentes de certains partis, la N-VA en tête, assurant que le système de paiement des allocations de chômage par les syndicats était coûteux, ne sont donc pas confirmées par les chiffres.

Selon les chiffres diffusés par le magazine Imagine, l'Etat a versé, en 2014, 33,33 euros par dossier à la Capac, qui ne gère que 10 % des situations de chômage et 1,3 million de paiements. Pour davantage de services assurés, il en a par contre coûté 17,03 euros par dossier piloté par la FGTB, 17,41 euros par la CSC et 23,22 euros par la CGSLB. Les affirmations récentes de certains partis, la N-VA en tête, assurant que le système de paiement des allocations de chômage par les syndicats était coûteux, ne sont donc pas confirmées par les chiffres.