L'explosion s'est produite lundi près de la ville de Pingyao alors que 35 mineurs travaillaient au fond de la mine. Onze d'entre eux sont parvenus à s'échapper, selon l'agence de presse officielle. Les blessés étaient mardi dans un état stable, a-t-elle précisé. Les explosions meurtrières sont monnaie courante en Chine, où 21 mineurs ont perdu la vie en octobre 2018 dans le Shandong (est) et au moins 59 en décembre 2016 en Mongolie intérieure (nord) et dans le Heilongjiang (nord-est). (Belga)