Cette solution, assortie de conditions, "permettra aux chauffeurs LVC dont les revenus proviennent principalement de cette activité, de prester comme service de taxis selon des conditions bien définies. Cette ordonnance provisoire serait d'application jusqu'à la mise en place de l'ordonnance relative à la réforme du secteur des services de transport rémunéré de personnes", a communiqué l'exécutif bruxellois jeudi après-midi. La commission des Affaires intérieures du parlement bruxellois se réunira jeudi soir à 20h dans le cadre de l'examen de la proposition d'ordonnance "sparadrap" pour en débattre. En séance plénière, le débat et le vote sont quant à eux programmés vendredi. (Belga)

Cette solution, assortie de conditions, "permettra aux chauffeurs LVC dont les revenus proviennent principalement de cette activité, de prester comme service de taxis selon des conditions bien définies. Cette ordonnance provisoire serait d'application jusqu'à la mise en place de l'ordonnance relative à la réforme du secteur des services de transport rémunéré de personnes", a communiqué l'exécutif bruxellois jeudi après-midi. La commission des Affaires intérieures du parlement bruxellois se réunira jeudi soir à 20h dans le cadre de l'examen de la proposition d'ordonnance "sparadrap" pour en débattre. En séance plénière, le débat et le vote sont quant à eux programmés vendredi. (Belga)