Le destin de la Belgique a une nouvelle fois basculé, samedi 8 décembre en soirée. Le Premier ministre, Charles Michel (MR), a acté la démission des ministres N-VA, qui refusaient l'adoption par la Belgique du pacte sur les migrations des Nations unies. Sans passer par la case parlementaire, le libéral a annoncé son maintien à la tête d'un gouvernement ultraminoritaire orange - bleu (MR - CD&V - Open VLD): "Une coalition responsable, afin de garantir la stabilité du pays." Le pacte migratoire a été approuvé "au nom de la Belgique", lundi 10 décembre, à Marrakech. Avant que le Premier ne consulte tous les partis représentés au Parlement pour préparer la suite.
...