Le Conseil du parti a confié à Charles Michel la mission d'assumer le mandat de Président du MR jusqu'à l'issue du processus électoral et des négociations gouvernementales. Charles Michel poursuivra par ailleurs sa mission de Premier ministre jusqu'à la fin des affaires courantes.

Dans un communiqué, le MR explique que " pleinement engagé sur le terrain national et en étroite collaboration avec Olivier Chastel, tête de liste à l'Europe, Willy Borsus, Ministre-président, Didier Reynders, Vice-premier Ministre et l'ensemble des Ministres et des mandataires MR, Charles Michel portera le message libéral tout au long de cette campagne.

En se déployant de la sorte, le MR indique qu'il entre déterminé en campagne avec un programme ambitieux et réaliste".

"Jamais je ne redeviens président"

En octobre 2014, lorsque le conseil du MR avait avalisé la démission de Charles Michel de la présidence du MR et son remplacement par Olivier Chastel, ce dernier avait assuré à un journaliste du Soir que '' Jamais Charles ne m'a dit 'si le gouvernement tombe, je reviens à la présidence'. Ce n'est qu'après les élections, que la stratégie interne du MR évoluera si elle doit évoluer".