"Il n'y avait rien à expliquer", a réagi Kristof Calvo. "Le climat et l'environnement sont les oubliés du gouvernement Michel depuis le premier jour. Charles Michel ne deviendra probablement jamais un Premier ministre du climat, mais en faisant passer un manque de politique climatique pour un problème de communication, il montre qu'il n'a vraiment pas compris la protestation".

Kristof Calvo espère que la Chambre pourra "poser au moins une base" pour une loi nationale sur le climat avant les élections de mai prochain. Il s'agit d'une des revendications des marcheurs pour le climat. Selon l'écologiste, cela reste possible malgré les affaires courantes.

"Il n'y avait rien à expliquer", a réagi Kristof Calvo. "Le climat et l'environnement sont les oubliés du gouvernement Michel depuis le premier jour. Charles Michel ne deviendra probablement jamais un Premier ministre du climat, mais en faisant passer un manque de politique climatique pour un problème de communication, il montre qu'il n'a vraiment pas compris la protestation". Kristof Calvo espère que la Chambre pourra "poser au moins une base" pour une loi nationale sur le climat avant les élections de mai prochain. Il s'agit d'une des revendications des marcheurs pour le climat. Selon l'écologiste, cela reste possible malgré les affaires courantes.