"Reconstruisons une alliance forte entre l'Union européenne et les Etats-Unis", a indiqué M. Michel. "Dans un monde qui change, notre partenariat sera plus important que jamais pour protéger nos citoyens, relancer nos économies, arrêter le réchauffement climatique et créer un monde plus sûr. L'UE et les USA auront toujours plus d'impact en prenant des mesures ensemble", a-t-il ajouté dans un communiqué, citant également les défis de la pandémie de coronavirus et la défense du multilatéralisme. La présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, s'est elle aussi entretenue avec le démocrate américain. Elle et M. Michel avaient déjà félicité Joe Biden il y a deux semaines pour sa victoire électorale, alors que l'UE a connu ces dernières années une relation particulièrement difficile avec l'administration de Donald Trump. Ce dernier n'a toujours pas reconnu sa défaite. Dans sa communication, M. Michel n'a pas manqué de remercier également Joe Biden pour son soutien à l'intégration européenne ainsi qu'à la mise en oeuvre complète de l'accord de retrait avec le Royaume-Uni. Il y a dix jours, l'ancien Premier ministre belge avait déjà appelé à renouveler le partenariat transatlantique, tout en tenant compte de la volonté européenne de gagner en autonomie stratégique. "Pas d'euphorie, restons lucides, les Etats-Unis changent, l'Europe change, nos visions et nos intérêts respectifs ne convergeront pas toujours de manière systématique. Mais nous serons toujours déterminés à trouver un terrain d'entente, en partenaires égaux", avait-il alors déclaré. (Belga)

"Reconstruisons une alliance forte entre l'Union européenne et les Etats-Unis", a indiqué M. Michel. "Dans un monde qui change, notre partenariat sera plus important que jamais pour protéger nos citoyens, relancer nos économies, arrêter le réchauffement climatique et créer un monde plus sûr. L'UE et les USA auront toujours plus d'impact en prenant des mesures ensemble", a-t-il ajouté dans un communiqué, citant également les défis de la pandémie de coronavirus et la défense du multilatéralisme. La présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, s'est elle aussi entretenue avec le démocrate américain. Elle et M. Michel avaient déjà félicité Joe Biden il y a deux semaines pour sa victoire électorale, alors que l'UE a connu ces dernières années une relation particulièrement difficile avec l'administration de Donald Trump. Ce dernier n'a toujours pas reconnu sa défaite. Dans sa communication, M. Michel n'a pas manqué de remercier également Joe Biden pour son soutien à l'intégration européenne ainsi qu'à la mise en oeuvre complète de l'accord de retrait avec le Royaume-Uni. Il y a dix jours, l'ancien Premier ministre belge avait déjà appelé à renouveler le partenariat transatlantique, tout en tenant compte de la volonté européenne de gagner en autonomie stratégique. "Pas d'euphorie, restons lucides, les Etats-Unis changent, l'Europe change, nos visions et nos intérêts respectifs ne convergeront pas toujours de manière systématique. Mais nous serons toujours déterminés à trouver un terrain d'entente, en partenaires égaux", avait-il alors déclaré. (Belga)