Willy Borsus, ministre-président wallon sortant et surtout michelien de longue date, était promis à la seconde, que Charles Michel ne veut en aucun cas voir tomber ...

Willy Borsus, ministre-président wallon sortant et surtout michelien de longue date, était promis à la seconde, que Charles Michel ne veut en aucun cas voir tomber aux mains des reyndersiens.Et surtout pas du plus bouillant d'entre eux, Jean-Luc Crucke (photo), qui a déjà déclaré ne pas vouloir revendiquer la présidence si Willy Borsus l'exerçait. Mais il semble que le Famennois voie de plus en plus favorablement la possibilité d'occuper la ministre-présidence de la Fédération Wallonie-Bruxelles. Jean-Luc Crucke, alors, se verrait rétrograder dans la hiérarchie des ministrables réformateurs, ce qui lui ferait vouloir monter dans celle des présidentiables... Charles Michel va donc passer les semaines qui viennent à convaincre son ami Willy de... refuser la ministre-présidence qui pourrait revenir à leur parti.