"Ce sera une excellente préparation pour un prochain sommet à une date ultérieure, qui devrait si possible être une réunion physique", a indiqué mercredi le président du Conseil européen Charles Michel. L'ancien Premier ministre belge a repris ces derniers jours ses consultations des dirigeants des 27 États membres, à la suite des propositions de budget pluriannuel et de plan de relance formulées par la Commission européenne mercredi dernier. Dimanche, M. Michel a encore eu un entretien téléphonique avec la chancelière allemande Angela Merkel, avant des vidéoconférences ces deux derniers jours avec les dirigeants des pays du groupe dit de Visegrad (Pologne, Hongrie, Slovaquie, Tchéquie), ainsi qu'avec les Premiers ministres du Portugal et des Pays-Bas. Une fois que les 27 se seront accordés sur le budget pluriannuel et le plan de relance, une négociation devra encore avoir lieu avec le Parlement européen, l'autre co-législateur de l'UE. (Belga)

"Ce sera une excellente préparation pour un prochain sommet à une date ultérieure, qui devrait si possible être une réunion physique", a indiqué mercredi le président du Conseil européen Charles Michel. L'ancien Premier ministre belge a repris ces derniers jours ses consultations des dirigeants des 27 États membres, à la suite des propositions de budget pluriannuel et de plan de relance formulées par la Commission européenne mercredi dernier. Dimanche, M. Michel a encore eu un entretien téléphonique avec la chancelière allemande Angela Merkel, avant des vidéoconférences ces deux derniers jours avec les dirigeants des pays du groupe dit de Visegrad (Pologne, Hongrie, Slovaquie, Tchéquie), ainsi qu'avec les Premiers ministres du Portugal et des Pays-Bas. Une fois que les 27 se seront accordés sur le budget pluriannuel et le plan de relance, une négociation devra encore avoir lieu avec le Parlement européen, l'autre co-législateur de l'UE. (Belga)