"Nous sommes maintenant dans l'attente d'une ratification rapide par le Parlement britannique (de l'accord de divorce négocié entre le gouvernement britannique et le reste de l'UE, NDLR) afin de démarrer, dans la sérénité, les négociations pour la phase suivante", a affirmé M. Michel à son arrivée au deuxième jour du sommet européen de Bruxelles, où le Brexit figure à l'ordre du jour. Il a appelé, en vue de cette deuxième phase de négociation, au respect de l'intégrité du marché intérieur et de la concurrence équitable afin de dégager un accord pour "une relation étroite avec l'Union européenne". (Belga)

"Nous sommes maintenant dans l'attente d'une ratification rapide par le Parlement britannique (de l'accord de divorce négocié entre le gouvernement britannique et le reste de l'UE, NDLR) afin de démarrer, dans la sérénité, les négociations pour la phase suivante", a affirmé M. Michel à son arrivée au deuxième jour du sommet européen de Bruxelles, où le Brexit figure à l'ordre du jour. Il a appelé, en vue de cette deuxième phase de négociation, au respect de l'intégrité du marché intérieur et de la concurrence équitable afin de dégager un accord pour "une relation étroite avec l'Union européenne". (Belga)