Parmi les autres personnalités ayant répondu favorablement à l'invitation des autorités polonaises figurent notamment les présidents américain Donald Trump, allemand Frank-Walter Steinmeier et ukrainien Volodymyr Zelensky.

Le président russe n'a par contre pas été invité, ce qui a suscité la colère de Moscou qui a reproché aux autorités de Varsovie de n'avoir invité que des représentants de pays membres de l'Union européenne, de l'Otan et de quelques anciennes républiques de l'ex-Union soviétique "malgré la contribution décisive et indubitable de notre Patrie (la Russie) dans la défaite du Reich hitlérien et la libération de la Pologne des envahisseurs nazis".

La Russie insiste régulièrement sur les immenses sacrifices de l'Union soviétique dans la guerre contre le IIIe Reich. Selon les estimations, 27 millions de Soviétiques, civils et militaires, sont morts lors de la Seconde guerre mondiale, une victoire qui reste source d'une grande fierté en Russie.