Les Belges devraient finalement pouvoir voyager à l'étranger cet été, au vu de l'amélioration de la situation sanitaire. Une réouverture des frontières devrait être annoncée pour le 15 juin. Cela n'empêche pas la Wallonie d'inciter nos compatriotes à redécouvrir ses charmes. "Je n'appelle pas nécessairement les Belges à rester au pays mais je veux leur montrer toute la diversité de la Wallonie", soulignait ce mardi matin Valérie De Bue (MR), ministre wallonne du Tourisme.

Alors que le secteur touristique au sens large aurait perdu un milliard d'euros, la Région wallonne se mobilise et investit dans le secteur (6,5 millions), tout en diffusant une campagne de communication pour mettre en avant les vertus de nos contrées. Slogan de visitwallonia.be : "Changez d'air". Montant : 750 000 euros.

La campagne met en avant quatre facettes de la Région. Premièrement, "s'égarer pour mieux... se retrouver" pour mettre en avant les escapades nature. Deuxièmement, "se déconnecter pour... se reconnecter" afin de valoriser les rencontre gourmandes. Troisièmement, "découvrir, se découvrir" met l'accent sur les attractions. Enfin, "se vider la tête et...se nourrir l'esprit" valorise les châteaux, l'art et le patrimoine".

Certains grincent des dents à la vue du résultat. "La campagne de promo de relance de Wallonie reçoit 750000 euros ... et est digne d'une agence de pub albanaise des années septante", s'agace Eric Boschman, sommelier et grand défenseur des produits gastronomiques wallons devant l'éternel, qui participe régulièrement aux missions économiques régionales. "Nous savons tous que la pub qui ramène directement n'existe pas, poursuit-il. C'est le B.A.B.A du marketing. Mais on sait que sans pub il n'y a personne. Par contre il me semble fondamental d'envisager les circuits courts agricoles comme des acteurs touristiques de premier plan aussi."

Les Belges devraient finalement pouvoir voyager à l'étranger cet été, au vu de l'amélioration de la situation sanitaire. Une réouverture des frontières devrait être annoncée pour le 15 juin. Cela n'empêche pas la Wallonie d'inciter nos compatriotes à redécouvrir ses charmes. "Je n'appelle pas nécessairement les Belges à rester au pays mais je veux leur montrer toute la diversité de la Wallonie", soulignait ce mardi matin Valérie De Bue (MR), ministre wallonne du Tourisme.Alors que le secteur touristique au sens large aurait perdu un milliard d'euros, la Région wallonne se mobilise et investit dans le secteur (6,5 millions), tout en diffusant une campagne de communication pour mettre en avant les vertus de nos contrées. Slogan de visitwallonia.be : "Changez d'air". Montant : 750 000 euros.La campagne met en avant quatre facettes de la Région. Premièrement, "s'égarer pour mieux... se retrouver" pour mettre en avant les escapades nature. Deuxièmement, "se déconnecter pour... se reconnecter" afin de valoriser les rencontre gourmandes. Troisièmement, "découvrir, se découvrir" met l'accent sur les attractions. Enfin, "se vider la tête et...se nourrir l'esprit" valorise les châteaux, l'art et le patrimoine".Certains grincent des dents à la vue du résultat. "La campagne de promo de relance de Wallonie reçoit 750000 euros ... et est digne d'une agence de pub albanaise des années septante", s'agace Eric Boschman, sommelier et grand défenseur des produits gastronomiques wallons devant l'éternel, qui participe régulièrement aux missions économiques régionales. "Nous savons tous que la pub qui ramène directement n'existe pas, poursuit-il. C'est le B.A.B.A du marketing. Mais on sait que sans pub il n'y a personne. Par contre il me semble fondamental d'envisager les circuits courts agricoles comme des acteurs touristiques de premier plan aussi."