Le 15 mai dernier, Sofie Goos courait dans le parc Spoor Noord à Anvers lorsqu'elle a été poignardée dans le dos par Samir T., 26 ans. Le mobile du suspect reste inconnu. Blessée au rein droit, la triathlète a été hospitalisée plusieurs jours. Son agresseur a été appréhendé et mis sous mandat d'arrêt par le juge d'instruction pour tentative d'assassinat. L'individu souffre visiblement depuis des années de problèmes psychiques. Un collège d'experts a été désigné afin de déterminer s'il est ou non responsable de ses actes. Leur rapport se fait néanmoins toujours attendre. (Belga)

Le 15 mai dernier, Sofie Goos courait dans le parc Spoor Noord à Anvers lorsqu'elle a été poignardée dans le dos par Samir T., 26 ans. Le mobile du suspect reste inconnu. Blessée au rein droit, la triathlète a été hospitalisée plusieurs jours. Son agresseur a été appréhendé et mis sous mandat d'arrêt par le juge d'instruction pour tentative d'assassinat. L'individu souffre visiblement depuis des années de problèmes psychiques. Un collège d'experts a été désigné afin de déterminer s'il est ou non responsable de ses actes. Leur rapport se fait néanmoins toujours attendre. (Belga)