Le citoyen demande la parole ? Il aura la parole. En bord de Meuse, les élus du peuple wallon s'y sont engagés. Ils se sont même astreints à prendre au sérieux les appels au secours lancés en direction de leur enceinte parlementaire. Le parlement de Wallonie tient à l'oeil les pérégrinations de la vox populi et le retour en vogue sur Internet de l'antique droit de pétition ne lui a pas échappé. Il s'est donc dit que ce moyen parmi d'autres de se faire entendre sur une cause gagnerait à être revigoré et mis à la portée de tous par voie électronique. Une seule signature suffira en Wallonie pour tenter sa chance d'inscrire à l'agenda parlementaire un thème qui vous est cher.
...