Le 46e président des Etats-Unis a notamment qualifié l'Alliance atlantique d'essentielle et d'importance cruciale pour son pays. "Ces quatre dernières années, nous avons appris l'importance d'avoir des institutions multilatérales fortes en temps incertains", a soulevé M. Stoltenberg. "Elles transcendent les leaders" actuels, "peuvent résister aux différents orages de la politique", a-t-il argumenté. Le secrétaire général a qualifié la rencontre des trente alliés, la première "en personne" depuis décembre 2019, de "très bon sommet", avec, à son issue, "des décisions de grande ampleur". "Nous étions très heureux de nous retrouver au sein de notre famille transatlantique", a-t-il glissé, évoquant une ambiance de "rentrée des classes". (Belga)

Le 46e président des Etats-Unis a notamment qualifié l'Alliance atlantique d'essentielle et d'importance cruciale pour son pays. "Ces quatre dernières années, nous avons appris l'importance d'avoir des institutions multilatérales fortes en temps incertains", a soulevé M. Stoltenberg. "Elles transcendent les leaders" actuels, "peuvent résister aux différents orages de la politique", a-t-il argumenté. Le secrétaire général a qualifié la rencontre des trente alliés, la première "en personne" depuis décembre 2019, de "très bon sommet", avec, à son issue, "des décisions de grande ampleur". "Nous étions très heureux de nous retrouver au sein de notre famille transatlantique", a-t-il glissé, évoquant une ambiance de "rentrée des classes". (Belga)